MBSR Hauts de France, réduction du stress & méditation pleine conscience (Mindfulness)

Ressourcement par le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la pleine conscience. Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, Hauts de France, France, pour les entreprises et les particuliers.

Ce que nous enseigne Le Petit Prince…

Quel succès ! Pour beaucoup, Le Petit Prince est un livre fétiche. Le film vient de sortir. Le livre est à relire, et à relire encore. Un joyau de pleine conscience. Pas que nous souhaitions tout mettre à la sauce de la « pleine conscience » mais que celui-là est vraiment extraordinaire.

Petit-prince

Un enfant, c’est toute la pleine conscience.

Avez-vous déjà regardé un enfant jouer ? Les études montrent maintenant clairement qu’un enfant vit en pleine attention et en pleine conscience… instinctivement, naturellement, spontanément. Ce n’est seulement qu’après que ça se gâte : nos expériences et nos connaissances nous conditionnent et dissipent notre attention.

L’enfant vit en pleine conscience. Parfois, sa capacité d’attention est très brève, mais quel que soit l’objet de son attention à un moment donné, l’enfant est pleinement à ce moment-là…

La vérité, c’est la vie, et la vie c’est le changement.

Pour être libre d’un «esprit d’attachement», nous devons observer, mais sans persister. Nous devons regarder mais ne pas nous arrêter. Etre pleinement conscient, sans analyser, juger, ou condamner. L’esprit doit rester libre, libre de se déplacer, d’instant en instant. Pourquoi ? Parce que la vie est un mouvement constant. A moins de rester libre dans le mouvement incessant de la vie nous mourrons et la vérité ne nous atteint pas.

Ce que nous enseigne Le Petit Prince, c’est que la vérité c’est la vie, et que la vie c’est le mouvement. Le Petit Prince se rend dans un certain nombre de planètes sur son chemin vers la Terre. Chacune de ces planètes est un théâtre de l’absurde miniature habité par des figures solitaires et égocentriques, condamnées à répéter sans cesse un acte vide de sens.

Le Petit Prince se déplace de planète en planète pour apprendre, connaître, comprendre et grandir. Qu’en est-il de nous ? Très souvent, nous sommes « scotchés » dans un endroit, dans une relation, et nous ne savons pas comment avancer. Bien souvent, nous refusons tout simplement de bouger. Nous pensons qu’il est plus sûr de rester où nous sommes. Le résultat ? La douleur et les souffrances inutiles. (Re)-lisez Le Petit Prince et vous allez apprendre à bouger.

Changer sa relation au temps.

Ce que nous enseigne la pleine conscience, c’est la relation au temps et aux événements. Nous avons simplement besoin de voir les choses telles qu’elles le sont, dans leur ensemble, dans leur réalité, sans opinion, jugement, interprétation ou analyse. Cela nécessite une attention complète et de rester dans une « juste distance ». C’est rester équanime, d’une humeur et d’un esprit constant sans se précipiter pour prendre une décision. Ceci exige en premier lieu d’accepter ce qui est et – surtout – d’accepter de ne pas y coller nos propres images et pensées.

Nous avons toujours un choix et il apparaît toujours à un moment donné, au bon moment. C’est une loi de la vie. Nous pouvons vivre en pleine conscience ou sans conscience.  Toutefois, comme la vérité est dynamique et jamais statique, que tout change (c’est la loi de l’impermanence), on se doit de refuser le confort de la vérité fixe et absolue. Celle-ci n’existe pas ailleurs que dans notre esprit.

Expérimenter, expérimenter, expérimenter.

Donc, si quelqu’un vous dit que cette personne ou cette personne est ou incarne la vérité, ou que ce chemin ou cette la religion ou cette idée est la seule façon de penser, de raisonner, de vivre, la meilleure des choses à faire est de les fuir, les ignorer, les rejeter.

La vérité est quelque chose que ne nous pouvons «découvrir» que par nous-mêmes. Par l’expérience que l’on en fait – cette expérience ne peut être que la nôtre, et personne ne peut la vivre à notre place.

Merci, merci Antoine de Saint Exupéry de nous rappeler toute cette sagesse. Merci Le Petit Prince de nous le dire.

Merci à tous ceux qui s’engagent sur ce chemin escarpé, inconfortable mais beau et vrai qu’est celui de la vérité, de sa vérité. Méditez et soyez heureux.

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :