MBSR Hauts de France, réduction du stress & méditation pleine conscience (Mindfulness)

Ressourcement par le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la pleine conscience. Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, Hauts de France, France, pour les entreprises et les particuliers.

Un burn out, ca fait quoi ? Témoignage.

allumette burn out

Voici un témoignage personnel, le mien. Je le partage avec vous aujourd’hui.

Mais pourquoi donc « flanche-t-on » ? Bien souvent, on ne se l’autorise pas… Et cela touche aussi des petits patrons, commerçants et autres artisans, une réalité méconnue et dramatique. Lorsque son « corps dit ‘stop' »… Un matin de 2008, en pleines fêtes de fin d’année, moi, dirigeant, fait croire à mes collaborateurs que je suis victime de la mononucléose. Un sentiment de honte, de ne pas être à la hauteur… Alors je mens. J’étais au fond déjà au fond.

Le burn-out fut un révélateur et un déclencheur… qui m’a écarté de mon entreprise pendant quelques semaines. Il  intervient après une année difficile : ralentissement général de l’activité, client principal baissant le rythme de commandes, incident de paiement, et situation professionnelle plus que compliquée. C’était extrêmement violent, mais je portais un masque…

Le doute m’a envahi, tant il y a une idéologie du leadership qui interdit tout signe de faiblesse, à la fois dans le comportement et dans la parole. J’ai tout investi dans mon entreprise : de l’argent, du temps, des sacrifices personnels et familiaux, et je porte une responsabilité énorme vis-à-vis des mes collaborateurs. Alors… en cas de dépôt de bilan, j’ai le sentiment de tout perdre d’un coup mon emploi, mon capital, mon statut social, mon statut familial et bien sûr… ma santé. Alors que faire lorsqu’on a le sentiment que si l’on tombe, tout tombe ?

Travailler 14 heures par jour, six ou sept jours sur sept. Serrer les dents. Tenir. et puis… un jour, après une réunion pourtant souriante et positive avec un client, je prends le temps de me reposer. C’est arrivé d’un coup : mon cœur s’emballe, mes membres se crispent, je ne peux plus bouger. Infarctus ? Quelle terrible sensation !

A l’hôpital, les médecins me recommandent de m’arrêter. Je décide de poursuivre, je ne peux pas… J’ai repris le jour même. J’aurais bien voulu prendre une semaine, mais je ne pouvais pas me le permettre. Si je ferme, qui va payer les salaires, les crédits, les besoins de la famille ?

Un mois après, un 27 décembre, deuxième alerte. Hospitalisation d’urgence, au CHR puis en santé mentale. Diagnostic : burn out (ce qui n’est pas un terme médical), aggravé de syndrôme dépressif aigu. Je ne comprends pas, je ne comprends plus. J’ai, dans les brefs moments de lucidité, souvent entendu « Je n’ai pas le temps d’être malade », mais aussi, ‘Je n’ai pas le droit d’être malade' »… Les patrons disent « Si je tombe, c’est la boutique qui tombe », « Je n’ai pas le droit de flancher ». Et là… solitude qui confine à l’isolement.

Aujourd’hui, je comprends que l’on a le droit – le devoir – de s’autoriser à être faible, à être soi.

meditation travailAprès plusieurs mois d’hospitalisation, l’entreprise n’a pas survécu… et 5 ans après, après un long mais passionnant temps de reconstruction de soi, c’est un nouveau chemin qui s’ouvre, celui de la paix et de l’aide. L’apport de la méditation a été une clé déterminante. Nouveau regard sur la vie, nouvelle entreprise : Comment ça va, centrée sur la prévention du stress et la méditation de pleine conscience. J’organise aujourd’hui des programmes de pleine conscience des ateliers, et des séminaires de pleine conscience.

Aider les autres, tendre la main de la bienveillance, ça fait aussi partie de ma reconstruction.

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :