MBSR Hauts de France, réduction du stress & méditation pleine conscience (Mindfulness)

Ressourcement par le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la pleine conscience. Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, Hauts de France, France, pour les entreprises et les particuliers.

Vivre au présent : éclairage philosophique d’André Comte Sponville.

andre comte sponville instant présent meditationVivre au présent… quelle belle façon d’aborder la vie ! C’est dans le présent que tout se passe : un chant d’oiseau, une caresse sur la peau, un scintillement sur une fleur, le parfum de son amoureuse, le goût de la première gorgée de vin… Un nuage dans le ciel, comme une émotion ou une difficulté, rien ne dure.

Pourtant, on voudrait que tout dure… mais ce qui donne de la valeur à la vie, n’est-ce pas l’éphémère de chaque instant ?

En méditant, comme un enfant qui part à la découverte de ses sensations, nous redécouvrons le bonheur : la vie se déroule au présent. Ce n’est pas un problème ni une difficulté : il s’agit de changer notre rapport au temps, de réapprendre le temps.

Comment ré-acquérir sa vie au présent ? Découvrez ce que la méditation et la pleine conscience peuvent vous apporter chaque jour.

André Comte-Sponville nous le dit à sa façon :

« Ce n’est pas qu’il faille vivre au présent. C’est que nul n’a jamais vécu autre chose. Vivre au présent, ce n’est pas un idéal, qu’il faudrait atteindre. C’est la vérité de vivre. Essayez un peu de vivre une seconde de passé, ou une seconde d’avenir! Tout ce que vous pourrez faire, c’est vivre une seconde de souvenir ou d’anticipation.

Mais le souvenir est actuel comme l’anticipation. Vous n’êtes pas sorti du présent : vous êtes passé du présent de l’attention à celui de la mémoire ou de l’attente. Vous auriez d’ailleurs bien tort de vous l’interdire. Vivre au présent, ce n’est pas vivre dans l’instant, ni même dans l’hédonisme du carpe diem ! Il ne s’agit pas de s’amputer vivant de la mémoire et de l’imagination, mais de comprendre que le souvenir, l’image ou le projet n’existent qu’au présent, comme tout le reste.

Aucun instant n’est une demeure pour l’homme, mais le présent seul, qui dure et qui change, mais la conscience seule, qui anticipe et se souvient. Habitez donc la présence de votre souvenir, la présence de votre anticipation, plutôt que le manque en vous (qui n’a de réalité qu’imaginaire) du passé ou du futur! »

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :