Apaiser ses tensions, retrouver la bienveillance et la joie par la pleine conscience.

MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction). Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, Hauts de France et en Belgique pour les entreprises et les particuliers. Par Stéphane Nau, instructeur MBSR (Center for Mindfulness, Ecole de Médecine de l'Université du Massachusetts, créé par Jon Kabat Zinn).

Aimez-vous la pluie ? Vous allez l’aimer.

danser sous la pluie meditation pleine conscience

Vivre pleinement l’expérience de la pluie… C’est l’enseignement qui nous est donné par cette histoire zen. Quelles sont nos routines ? Que pouvons nous vivre plus pleinement ? Quelles petites choses simples pourrions apprécier mieux encore ? C’est tout le bénéfice de la méditation de pleine conscience (mindfulness ») : revenir à soi pour « goûter » la simplicité des petites choses… C’est ce à quoi nous nous entraînons dans le programme « Mindfulness & Stress » de Lille, un stage de 6 séances pour se libérer de ses tensions et retrouver la joie ! Infos.

Il y a quelques années, un novice travaillait sur un koan (brève anecdote ou court échange entre un maître et son disciple, absurde, énigmatique ou paradoxal, ne sollicitant pas la logique ordinaire) et fut coincé.

« Prenez une longue marche et revenez me démontrer votre compréhension », lui dit le maître zen.

Le novice partit faire une promenade. Le ciel et les nuages sont devenus noirs. Il restait concentré sur le koan. Il a commencé à pleuvoir. La pluie devint de plus en plus forte jusqu’à ce qu’il soit complètement trempé par la pluie.

Mais dans son esprit, il y avait juste le koan, rien d’autre. Tout à coup, il a rencontré la pluie. Il a expérimenté la pluie. Il ne faisait pas chaud, il ne faisait pas froid, il n’était pas mouillé, il n’était pas sec. Juste la pluie.

Le novice était très surpris. Quelle expérience spéciale ! Rire et danser sous la pluie.

Un couple en vélo passait, avec anxiété, en essayant de rentrer chez eux pour échapper à la pluie.
Le novice leur cria : « quelle journée agréable. Il pleut ». Ils l’ont regardé comme s’il était fou et se sont mis à faire du vélo encore plus vite. Il était complètement heureux. Pour la première fois dans sa vie, il a vécu la pluie.

Le maître zen a juste souri à dokusan (lors de la leçon privée entre le maître et le novice) et lui a donné une autre koan.

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :