Pleine conscience et MBSR : apaiser ses tensions, retrouver la bienveillance et la joie par la pleine conscience.

MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) et Communication Bienveillante. Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR, de communication bienveillante à Lille, Hauts de France et en Belgique pour les entreprises et les particuliers. Par Stéphane Nau, instructeur MBSR (Center for Mindfulness, Ecole de Médecine de l'Université du Massachusetts, créé par Jon Kabat Zinn).

Mais au fond, qu’est-ce qui me nourrit ? La différence entre persévérance et folie selon Einstein.

Lorsque nous vivons en mode automatique, nous ignorons souvent où cela va mal en nous. Nous avons tendance à répéter les mêmes comportements, les mêmes efforts et les mêmes schéma mentaux, et pourtant nous sommes déçus par la façon dont les choses se déroulent. Nous cherchons des causes externes à blâmer – d’autres personnes, la politique, l’économie, la météo, la société…

Pourtant, souvent le problème est en nous, dans nos efforts. Il y a un décalage entre notre désir et nos actions. Nous pouvons vouloir être en bonne santé et pourtant nous continuons à manger la même mauvaise nourriture? Nous pouvons désirer être à notre aise financièrement et dépenser inconsidérément sans épargner ni investir. En ce sens, cette citation d’Einstein est éclairante : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. ». Elle souligne qu’il est insensé d’insister sur nos attentes, car nos actions ne mèneront pas à y répondre. Ou d’avoir des attentes qui ne nous nourrissent pas.

D’un autre côté, il y a un point qui est souvent manqué, quand vous regardez juste cette citation superficiellement. Et c’est ceci : parfois vous devez insister et parfois répéter une action plusieurs fois, en dépit du manque de succès, avant que vous puissiez obtenir n’importe quel résultat. Par exemple, quand j’ai commencé à partager ma pratique de la méditation et à accueillir des participants, je faisais de nombreux efforts à écrire des articles sur ce site, à en parler partout, à créer des conférences, et pendant longtemps, il y avait peu ou pas de résultat. J’ai persévéré, et cela s’est avéré ne pas être la folie.

Quelle est la différence entre avoir de la persévérance et la folie dont parle Einstein ? Cela n’a rien à voir avec combien nous répétons la même action et attendons des résultats différents. Il s’agit en fait de savoir si les actions que nous menons ont le potentiel d’apporter le résultat souhaité ou non. S’ils le font, alors insister sur eux est la persévérance ; sinon, c’est de la folie.

Cette question est très intéressante et profonde. Comme nous le voyons à un certain moment dans le programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience MBSR, nous nous demandons « mais au fond, qu’est ce qui me nourrit ? ». Autrement dit, quels sont mes besoins, au delà de mes envies et de mes désirs ? Qu’est-ce qui me nourrit ? Me fait du bien ? Lorsque les réponses arrivent, nous pouvons alors trouver une cohérence dans notre vie : chaque action va nourrir progressivement nos besoins, et s’orienter vers ce qui nous fait du bien.

Y a-t-il un endroit dans votre vie où il y a un décalage entre ce que vous faites et ce que vous attendez en retour ? Examinez de près vos relations, vos habitudes de santé, vos finances et votre spiritualité. Vous verrez, tout s’éclaire, avec un peu de travail.

Le MBSR c’est aussi ça : se remettre en phase avec nos besoins, et les nourrir. Quel changement pour nous !

Prochaines sessions MBSR à Lille et en Belgique animées par Stéphane Nau, instructeur MBSR, c’est ici.

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :