Apaiser ses tensions, retrouver la bienveillance et la joie par la pleine conscience.

MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction). Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, Hauts de France et en Belgique pour les entreprises et les particuliers. Par Stéphane Nau, instructeur MBSR (Center for Mindfulness, Ecole de Médecine de l'Université du Massachusetts, créé par Jon Kabat Zinn).

Qu’avez-vous fait aujourd’hui ?

Un petit « truc » pour prendre conscience que nous sommes conscient est de se poser la question suivante chaque soir : « cher (moi), raconte-moi 3 choses de bien que tu as vécues depuis ce matin ». Cet exercice est dans le même esprit que ce que nous faisons lors d’une séance du programme de 8 semaines MBSR, le calendrier des événements agréables (plus d’informations sur le MBSR).

Et dernièrement lors d’un partage, à la question : « Qu’avez-vous remarqué comme expérience agréable aujourd’hui ? » un participant a répondu « Aujourd’hui je n’ai rien vu d’agréable… ». Ceci m’interpelle toujours.

La pleine conscience m’a appris beaucoup, et ceci en particulier : la vie m’offre des cadeaux tout le temps. Chaque instant est un cadeau. Même ce qui n’est pas agréable est un cadeau. Tout est apprentissage. Cela suppose… que je sois présent.

Montaigne, Pascal, Marc Aurèle et bien d’autres ont exprimé très simplement combien nous pouvions vivre à côté de notre vie. Marc Aurèle, en particulier, nous dit si joliment : « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux ». 

Est-ce que je sais vivre ? J’ai souvent lu que la banalité est l’ennemi du couple, alors que c’est la banalité qui nous construit ! Si nous regardons bien, c’est nous même qui posons sur un moment, un objet, un mot le terme « banal ». La pleine conscience m’apprend chaque jour à vivre l’extraordinaire dans l’ordinaire. Chaque jour, nous vivons pour… vivre tout simplement… Car finalement construire sa vie c’est vivre. Vivre sa vie, c’est être présent à soi et à ce qui nous est offert.

Et si nous prêtions à nouveau toute l’attention à ce que nous vivons ? Se laisser toucher par les mille petites choses du quotidien, au lieu de vouloir tout mettre sous notre contrôle, n’est-ce pas cela le chemin ?

Passer à « l’être » au lieu « du faire »… Car finalement « être » c’est « faire ou ne pas faire » alors que l’inverse n’est pas vrai, « faire » c’est « faire » et cela n’amène pas forcement à « être ». Et cela est valable avec penser… « Penser » n’est pas « être » !

Observer, sentir, vivre tout simplement. Etre présent à son présent, et accepter celui-ci sans juger. Reconnaître que chaque instant est un cadeau.

Stéphane Nau

Instructeur MBSR à Lille, dans les Hauts de France et en Belgique

Contact

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :