Méditation de pleine conscience et MBSR à LILLE et en Belgique depuis 2014 : apaiser ses tensions, retrouver la bienveillance et la joie par la pleine conscience.

Meditation – pleine conscience (Mindfulness) – MBSR – Communication Bienveillante – Mindful Coaching – Particuliers et entreprises – Lille, Hauts de France, Belgique – Stéphane Nau, instructeur MBSR (Center for Mindfulness, Ecole de Médecine de l'Université du Massachusetts, créé par Jon Kabat Zinn).

MBSR en ligne : retour d’expérience d’un instructeur MBSR

Prochain MBSR en ligne : 11 mai 2020.

Cet article se base sur mon expérience d’animation en ligne de 2 programmes MBSR, 12 réunions d’information en ligne depuis fin 2018, d’une formation à l’Université de Brown et de 5 réunions de partage avec d’autres instructeurs MBSR basés en France, aux Etats-Unis, en Belgique et au Japon. Et de beaucoup de curiosité à expérimenter 😉

Je partage avec vous mes réflexions et et le fruit de mes expérimentations sur les points suivants :

  • Le MBSR dans le contexte du Covid19
  • Mon approche du MBSR en ligne : exigence, ouverture et responsabilité
  • Que conclure de mes expériences, échanges et formations liées au MBSR en ligne ?
  • Créer un cadre sécurité du groupe avec un outil en ligne
  • La dynamique de groupe en ligne : interactivité et profondeur
  • Le MBSR en ligne invite à trouver des solutions créatives (ce qui est un point central de l’apprentissage dans le MBSR)
  • En ligne, une invitation encore plus forte à revisiter nos habitudes
  • Inclure tout le monde n’est pas si simple (fracture numérique)
  • Le MBSR accessible à tous, un peu plus encore

Le MBSR dans le contexte du Covid19.

Le programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience MBSR :(Mindfulness Based Stress Reduction) a été créé il y a plus de 40 ans par Jon Kabat-Zinn. Il est aujourd’hui la référence des programmes de pleine conscience partout dans le monde.

Le MBSR est un programme de méditation de pleine conscience laïque de 8 séances (associant pratiques de pleine conscience et partages en groupe), intégrant également de la pratique individuelle (45mn à 1h par jour), une réunion d’information et une journée en silence.

Ses bénéfices sur l’anxiété, les émotions difficiles, le stress, les relations, la santé sont démontrés par des milliers d’études scientifiques.

Particulièrement en cette période, nous avons besoin de faire une pause, de nous retrouver, de nous ressourcer, de nous apaiser. Le MBSR prend toute sa valeur dans ces périodes de forte tourmente.

L’apparition et le développement de la pandémie Covid10 a créé un besoin fort de lien et de rencontres. Les outils de visioconférence, Zoom par exemple, ont vu leur utilisation se développer à toute vitesse et des millions de personnes se familiariser avec eux en quelques jours !

Mon approche du MBSR en ligne en tant qu’instructeur MBSR qualifié : exigence, ouverture et responsabilité.

L’approche de l’instructeur MBSR est la générosité (offrir des pratiques accessibles), la curiosité (l’esprit du débutant !), la patience (ne pas se précipiter), l’attention et le soin (amener des actes justes et responsables).

Nous sommes encouragés à développer des qualités fondamentales dans notre pratique et dans le programme (lien vers ces qualités ici). Etre instructeur MBSR est une mission très exigeante.

Il serait facile de déclarer dans cette période que tout peut se faire en ligne de me précipiter ! Mais ce n’est pas mon approche. En revanche, avec cette curiosité, je me suis engagé à le proposer pour expérimenter. J’ai le sentiment que cela est concluant : le « en ligne » va bien avec le MBSR.

Sur quoi je m’appuie pour proposer cette réflexion ?

J’enseigne la méditation de pleine conscience depuis 2014, et la pratique depuis plus de 15 ans. Ce qui m’anime est la transmission de cette pratique qui m’a sauvé la vie plusieurs fois (au sens premier du terme), qui m’aide, me soutient et contribue à ma joie quotidienne. Je constate que ceci est partagé par les quelques 2500 personnes venues dans mes groupes depuis la création de Comment ça va ? et des 20 programmes MBSR que j’ai pu animer (dont 2 en ligne).

J’ai été formé directement par l’équipe de Jon Kabat-Zinn au Center for Mindfulness de l’Ecole de Médecine de l’Université du Massachusetts, sur place et entretiens des liens étroits avec ma « promo (70 instructeurs de 26 nationalités, partout dans le monde) et mes enseignants.

J’ai l’occasion de participer à des études sur la pleine conscience, de relier les instructeurs entre eux en organisant des intervisions, de co-créer des stages et programmes en ligne. Ces échanges permettent de faire le point et de nourrir ma réflexion sur le MBSR et de continuer de le proposer de manière à inclure tout le monde avec éthique et responsabilité.

J’ai eu la chance de pouvoir animer deux programmes MBSR complets en ligne en 2020. Je propose également depuis plus de 18 mois des réunions d’information en ligne.

Je viens de me former (mars-avril 2020) à l’Université de Brown avec l’équipe de Jon Kabat-Zinn (Florence Meleo-Meyer entre autres) à la transmission du programme MBSR en ligne.

Que peut-on conclure de ces échanges, réflexions et formations ?

La conclusion de ces démarches est que ce programme peut tout à fait être proposé à distance avec quelques précautions liées à l’outil de visioconférence et quelques adaptations mineures de l’animation du groupe.

Il est possible de préserver son intégrité, ses modalités de transmission, son contenu, et de proposer un cadre de sécurité adapté aux participants.

Je reste néanmoins prudent, car chaque séance est nouvelle et l’opportunité d’expérimenter et d’affiner les choses 😉

Au premier plan : la sécurité des participants.

En tant qu’instructeur, il m’apparait essentiel de mettre au coeur du MBSR le cadre de sécurité et le soutien des personnes qui me font confiance et font confiance au programme.

Il s’agit entre autres de ne pas entraîner les participants dans des zones qui ne sont pas ok pour eux, d’assurer la confidentialité de ce qui est partagé dans le groupe, de favoriser la confiance et la liberté dans le groupe et pour chacun.

Il s’agit également que le programme convienne à la personne dans sa situation.

Sur ces deux points, le faire en ligne ou en présenciel ne change pas grand chose : nous sommes ensemble du début (la réunion d’information et l’inscription) à la fin (la 8eme séance), en groupe, dans un espace confidentiel et partagé dont le cadre est posé collectivement au début de la séance 1.

L’instructeur est toujours présent, toujours attentif, toujours à l’écoute, toujours soutenant.

La réunion d’information est une première expérience du programme : elle permet de décrire le cadre, de pratiquer, d’obtenir toutes les informations sur le MBSR et de s’inscrire, puis d’avoir un entretien avec moi. Comme en présenciel.

Maintenir la dynamique de groupe.

La dynamique de groupe en ligne est de mon expérience très riche et je constate une grande liberté d’expression en ligne. Je ne rencontre pas de frustration chez les participants. Ceci m’apparaît pour le moment assez similaire avec le présenciel.

Les partages se font de la même manière avec les mêmes pratiques : l’écoute profonde et bienveillante, le dialogue exploratoire.

D’un autre côté, l’instructeur MBSR est engagé dans la pratique et incarne celle-ci. Cette « présence incarnée » est toujours là que l’on soit en ligne ou en présenciel.

Trouver des solutions créatives : l’âme du programme MBSR.

Lors de votre participation au MBSR, vous êtes amené(e) à reconnaître et explorer vos habitudes mentales, en particulier celles qui entraînent dans le stress et l’anxiété. Nous voyons ensemble comment passer de la réactivité à la réponse, à cet espace de liberté et de choix. C’est ce que l’on appelle mettre en oeuvre des solutions créatives.

La proposition du programme MBSR en ligne permet de travailler pleinement ce sujet : identifier notre représentation du fait que cela se déroule en ligne, nos freins éventuels à la technologies, nos projections et nos jugement a priori.

Pour l’instructeur, c’est aussi l’opportunité de travailler avec le groupe sur ce qui est le plus soutenant pour chacun des participants, de saisir les opportunités d’animation spécifiques que nous invite l’animation en ligne.

Je m’invite à chaque séance à une attention particulière sur ce point, moi-même engagé dans le groupe et dans l’utilisation de l’outil.

L’opportunité de revisiter encore plus nos habitudes.

Le participant suit le MBSR dans un univers familier, quotidien : chez elle/lui !. C’est ici l’occasion d’explorer son espace de vie différemment, ses habitudes dans cet espace, d’échanger avec les personnes qui y vivent sur ses besoins et son engagement, de revisiter ses schémas habituels.

Le MBSR en ligne est une réelle opportunité pour cela, et c’est totalement dans l’esprit et dans le contenu du programme.

L’inclusion, un sujet clé.

Lorsque Jon Kabat-Zinn a créé le MBSR, il a souhaité qu’il puisse se diffuser à tous : quelles que soient nos situations de vie, de santé (sauf contre-indications nommées ici), de croyances spirituelles ou religieuses, de revenus (tous mes programmes MBSR sont proposés à tarif accessible avec la possibilité d’un tarif adapté à la situation de chacun), de lieu d’habitation, de situation au regard de l’emploi…

Le MBSR en ligne permet d’inclure des personnes qui ne pourraient pas participer en présenciel : je pense en particulier à des personnes dépendantes, celles qui ne peuvent se déplacer, celles qui sont malades, celles qui sont loin ou n’ont pas de moyen de transport.

En revanche, il est important de noter que le MBSR en ligne demande à avoir un matériel adapté (ordinateur équipé d’une caméra, d’un micro et d’un haut parleur), d’un espace calme durant les séances, et d’un accès à internet haut-débit.

Ceci limite malheureusement l’accès à certains et ne peut pas inclure les personnes qui ne bénéficie pas de ce matériel. Je suis soucieux de cela et continuerai de proposer des MBSR en présenciel.

Le MBSR accessible à toutes et à tous.

Depuis 2014, j’ai à coeur de proposer des programmes, ateliers et stages de pleine conscience accessibles à tous. Toutes les propositions comprennent un tarif de base et un tarif libre. C’est un principe de solidarité : ceux qui peuvent régler le montant de base permettent à ceux qui n’en ont pas les moyens de participer aussi.

Le tarif libre est décidé par vous-même conscience et en confiance, car vous seul(e) connaissez votre situation et la valeur que vous accordez au programme.

C’est aussi un principe de confiance entre nous, car je ne demande aucun justificatif de votre situation, ni ne discute le tarif qui est bon pour vous.

Le fait que le MBSR soit proposé en ligne ne modifie ni son contenu ni sa valeur. Aussi, il est proposé suivant les mêmes modalités tarifaires que le MBSR en présenciel.

Dans les circonstances exceptionnelles que nous rencontrons avec le Covid19, le tarif de base passe de 450 euros à 300 euros.

En savoir plus et s’inscrire au MBSR animé par Stéphane Nau, instructeur MBSR qualifié.

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :