MBSR à Lille, réduction du stress & méditation pleine conscience (Mindfulness) à Lille – France

Ressourcement par le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la pleine conscience. Séances, programmes et ateliers de méditation de pleine conscience et MBSR à Lille, pour les entreprises et les particuliers.

Apaiser son esprit après les attentats de Bruxelles.

energie meditaiton comapssion amour bienveillance pleine conscience

Repéré sur le blog de Christophe André, un article intitulé « Mort et désolation à Bruxelles » sur les attentats de Bruxelles.

Sur ce site, nous aurions cité : « Attentats de Bruxelles : invitation à la compassion ». Peu importe, Christophe et moi sommes d’accord. C’est terrible, et nous rappelle que la compassion, l’amour et la fraternité côtoient l’horreur au coeur des événements les plus tragiques, comme un appel, une invitation, une inspiration forte.

La pratique de la méditation est des plus grands secours dans ces moments : elle régule nos émotions, nous appellent à la modération, envoie de la compassion. Si vous ne l’avez pas déjà téléchargée après les attentats du 13 novembre à Paris, nous vous invitons à le faire maintenant : la méditation de l’amour bienveillant est inspirante et ouverte. Vous pourrez la trouver ici.

Vous pouvez également relire l’article paru après les attentats parisiens de Novembre.

Unissons-nous dans l’amour et la compassion, c’est sans doute le plus grand rempart contre l’aveuglement et les émotions difficiles. Ne sombrons pas dans la spirale de la haine et du rejet. Restons ensemble. Tous ensemble.

Un de mes amis bruxellois à qui je demande de ses nouvelles après les attentats me répond :

« Pour moi-même, pas de problème, si ce n’est des ampoules à chaque pied : je me suis retrouvé coincé dans les transports lors des explosions, et je suis rentré chez moi à pied, plus d’une heure et demie de marche… Et surtout de la désolation : je pense à ces enfants qui vont rentrer de l’école et auxquels on devra annoncer “papa ou maman ne rentrera pas ce soir, on ne le verra plus“… Et aussi à ces gens qui, ayant pris les transports en commun pour réduire la pollution, vont devoir vivre en chaise roulante, aveugles ou sans mains. Des centaines de personnes vont souffrir d’acouphènes… »

Au milieu de cette tristesse et de cette désolation, son message m’émeut et me réconforte : ce qui domine chez lui, comme chez la plupart des humains face à ce drame et à tous les autres, c’est le souci de la souffrance d’autrui, l’empathie, la compassion, la fraternité.

Bienveillance et fraternité ne suffisent jamais à faire reculer la violence, surtout lorsqu’elle est méthodique, réfléchie, idéologique, obtuse. La justice, la police, l’éducation, la fermeté, le courage, la solidarité restent indispensables.

Mais la bienveillance et la fraternité sont les seules à même de freiner la diffusion des peurs et des haines réciproques, elles seules sont à même de préserver notre discernement, de ne pas ajouter de vaines colères, des ressentiments destructeurs et aveuglants, dans cet indispensable et délicieux « vivre ensemble » dont parlent les sociologues.

Que la la justice soit faite, mais que la fraternité soit un rempart contre tous les discours et tous les actes de haine…

Plan du site

%d blogueurs aiment cette page :